Appel aux révoltés !

L’immense majorité des révoltés de France sont isolés, impuissants et leur volonté de changer les choses se cantonne aux rêveries stériles et au fatalisme quand ce n’est pas à la soupe identitaire de son petit entre-soi.
Rien d’inexplicable à cela. Le vieux mouvement communiste, qui n’incarne plus la volonté révolutionnaire ne peut plus être une force d’attraction de la révolte populaire, quand au mouvement anarchiste aussi éparse que traversé par l’intersectionnalité ne présente pas d’unité révolutionnaire non plus.
La mollesse et le renoncement politique des organisations d’extrême-gauche actuelles ne jouent qu’en faveur du renforcement des tendances à la désorganisation, au fatalisme, qu’en faveur du développement de l’extrême-droite.
Dégoutés par les organisations politiques, les révoltés se résignent à une contestation de principe du système actuel, mais ne franchissent pas le cap de l’engagement révolutionnaire.
Il est grand temps que cela cesse ! Nous devons nous unir et nous organiser pour nous sortir de notre impuissance !
Unissons-nous, faisons renaître l’espoir et préparons notre résistance révolutionnaire au pouvoir en place. Détrônons-le, hâtons la transformation radicale de ce vieux monde capitaliste !